Apr 062012
 
 April 6, 2012  Posted by  Non classé, Voyages et escapades

Ça y est, c’est un départ!

Oui oui,mon premier départ, seule…depuis le début de ma vie de mère il y aura bientôt quatorze années. Bien sûr il y a eu ces deux journées de silence dans un magnifique ermitage, juste avant la conception de ma quatrième, mais c’était une retraite fermée, un séjour de recueillement.

Cette fois-ci, je pars explorer une belle ville, en solitaire. À pied j’y découvrirai ses musées, ses concerts, son salon de thé, une partie de sa vie culturelle, son vieux-port et quoi encore!

Peut-être y ferai-je de nouvelles rencontres. Après tout, l’Auberge où je giterai y sera peut-être propice.

J’aurais aimé partager ce périple avec mari ou amie mais en décidant de partir seule, je choisis d’aller à ma rencontre, à celle de la femme qui a soif de découverte (et d’espace!). La voix intérieure de la Mère se fait entendre pour me souffler que cela aurait aussi bien pu s’accomplir en compagnie de la famille.

Oui…mais cette fois, je réponds à un impératif plus profond: le retour à l’équilibre, mon équilibre intérieur.

J’ai toujours eu en moi un côté bohème “solitaire” que j’ai plus ou moins écouté (et souvent refoulé) avec les années. C’est un peu comme si j’avais conclu qu’être ainsi était en opposition avec ma vie de famille. Comme s’il me fallait me “grounder” dans une petite vie bien rangée. Ce qui fait, entre autre, que j’ai abouti dans une banlieue où je ne m’y retrouve pas. Tout ce que je tente présentement, c’est de m’y accommoder avec les avantages et les inconvénients que cela comporte. Et surtout, ne cherchez pas à comprendre le lien bohème vs banlieue et inconfort, les réponses se trouvent dans les méandres de mon vécu et il serait fastidieux de tout le résumer ici!! ;-p

En attendant, je dois la nourrir ma bohème car elle fait partie de moi, elle est moi. Voilà!

p.s.: Je tenterai l’expérience du billet court pour ces quatre journées exploratoires. Je manquerai cruellement de photos, ayant laissé le photographe à la maison avec les enfants! Quant à mon cellulaire, il ne saurait rendre justice à un bout de p’tit doigt alors aussi bien m’en passer!

 

 

Sorry, the comment form is closed at this time.