Nov 032011
 
 November 3, 2011  Posted by  Quotidien au ¾

J’ai acheté la semaine dernière le magazine Enfants Québec. Non ce n’est pas mon genre habituellement, mais dans l’édition de novembre, il y a un article qui traite des écoles libres et comme l’instigatrice du projet à Montréal est une amie à moi, j’étais bien intéressée d’en apprendre un peu plus. Je compte bien revenir sur le sujet dans les prochains jours.

Qui dit magazine dit souvent rubrique culinaire. Et ça tombait pile, depuis 2 semaines, mon grand est en charge de cuisiner 2 à 3 repas/semaine. À 12 ans, presque 13, je dois dire que Mikaël est pas mal autonome dans une cuisine. C’est lui qui fait l’une des meilleures recettes de crêpes que je connaisse! Il sait boulanger diverses sortes de pains (dont des chapatis, des bagels, et du pain de blé). Il a beaucoup à apprendre, mais le potentiel et le plaisir sont au rendez-vous.

En début de semaine il établit une liste des repas qu’il compte faire (et nous prenons en considération ce qu’il y a dans le garde-manger, ce que nous recevrons dans nos paniers bio. etc.), et il fait sa liste d’ingrédients. Cela implique des calculs car la semaine dernière il a fait une soupe aux pois avec suffisamment de liquide, mais il avait oublié de multiplier la quantité de pois!! Pas grave, son bouillon était excellent, on a rajouté les petits pois, on a fait mijoter plus longtemps et on était en “business”!

Lundi je lui ai tendu ladite revue en lui mentionnant que peut-être certaines recettes pourraient l’inspirer….oh yeah! Cette fois-ci, mon jeune homme n’a pas oublié de tripler la recette, nous avons acheté les ingrédients nécessaires ensemble et nous avons eu droit ce soir à un succulent pâté chinois au boeuf et aux champignons sautés. Évidemment, comme il y avait plusieurs étapes de préparation, je dois féliciter Xavier et Camille (ainsi que moi-même) pour leurs dix doigts indispensables au “hachage” des champignons, tomates séchées et ail ainsi qu’à la mise en cube du fromage et des poivrons jaunes. J’ai pas oublié la purée de patates non plus! Bref, du vrai travail d’équipe. Même ma petite Bibi s’est mise de la partie en jouant au petit singe (nous étions ses branches d’arbre et elle sautait allègrement de l’une à l’autre!). Disons que l’histoire du petit singe ne s’est pas bien terminée, maman était pas contente de servir de baobab 🙁

C’est sûr que j’ai fait un peu de supervision ce soir, mais avec un peu de pratique, Mikaël deviendra un pro du “dispatching” de tâches et nous, ses « helpers » : rapides, efficaces et hors du commun 😛

Merci Mikaël de nous avoir fait profiter de ton talent! Dans la cuisine, c’est toi le chef! 😉 

  One Response to “Du magazine à la cuisine”

  1. Bon… j’ai faim moi là!!! 😉

Sorry, the comment form is closed at this time.